• Les dangers de la déshydratation

    Les dangers de la déshydratation

    Qu’est-ce que la déshydratation?
    Le corps humain est composé d’eau à près de 70%. Elle se trouve dans les cellules, dans le sang et dans les muqueuses… sa présence est essentielle au fonctionnement de l’organisme. Sa consommation doit être suffisante pour pallier à la quantité excrétée par la transpiration et autres processus biologiques qui occasionnent sa perte. Lorsque l’apport en eau est insuffisant, l’organisme doit composer avec la pénurie comme il peut. On appelle cette pénurie la déshydratation.
    Elle peut être passagère mais aiguë, si elle résulte d’une activité intense dans un environnement chaud par exemple. Chez une personne en santé, la perte peut être rapidement compensée par une période de calme accompagnée d’une bonne quantité d’eau.
    Elle peut aussi être chronique et conséquence d’une trop faible consommation d’eau sur une période prolongée. Chez des personnes plus fragiles comme les personnes âgées, les enfants et les personnes aux prises avec des problèmes de santé, qui sont parfois plus lentes à ressentir la sensation de soif, la déshydratation peut s’installer bien avant d’être remarquée. Un nourrisson, de plus, perdra une proportion de son eau beaucoup plus rapidement s’il souffre de diarrhée ou s’il vomit.
    La déshydratation se mesure en fonction du poids corporel. Une perte en eau représentant aussi peu que de 1 % à 2 % du poids corporel est déjà considérée comme de la déshydratation. Une perte qui atteint de 15 % à 20 % du poids corporel peut provoquer la mort.

    Les premiers signes et symptômes de déshydratation sont :
    • urine foncée;
    • bouche et gorge sèches;
    • manque d’énergie;
    • peau rougeâtre, chaude et sèche;
    • maux de tête et étourdissements;
    • intolérance à la chaleur;

    Si aucune action efficace n’est prise pour remédier à la situation la déshydratation peut aussi entraîner :
    • faiblesse musculaire, crampes, causé par un débalancement des électrolytes dans les muscles;
    • déglutition difficile;
    • miction douloureuse;
    • confusion ou délire;
    • état de choc et dégradation de l’état général.

    De plus, si la consommation d’eau est insuffisante de façon consistante, le risque de problèmes au foie, aux reins, au système digestif et même au cœur sont encore plus grands. Quoi faire, donc? Bien entendu, la meilleure façon d’éviter les nombreux désagréments liés à la déshydratation est de la prévenir! L’eau et les boissons de réhydratation comme le Pedialyte et les breuvages sportifs sont vos meilleurs alliés pour contrer les effets négatifs de la déshydratation. À éviter par contre, les boissons alcoolisées, caféinées ou qui accélèrent le processus de production urinaire.

    La semaine prochaine donc, nos recettes préférées de délicieuses boissons préparées avec de l’eau purifiée qui vous aideront sans aucun doute à boire vos 2 à 3 litres d’eau par jour!