• Votre eau est-elle dure? Comment le savoir?

    Votre eau est-elle dure? Comment le savoir?

    Votre eau vous cause des problèmes, vous ne savez plus vers qui vous tourner pour trouver des solutions et vous débarrasser enfin des dépôts et résidus de calcaire, parfois amalgamés à du fer qui lui donne une “magnifique” teinte brun rougeâtre. Avec le temps, ces dépôts ont durci, prenant souvent l’apparence d’une croûte difficile à déloger sur la robinetterie et dans les coins du bain/douche. Ces accumulations se produisent aussi dans les endroits qu’on ne voit pas comme le chauffe-eau, le lave-vaisselle, la tuyauterie – réduisant leur capacité de performance à mesure que s’accumule le calcaire.

    Alors vous voulez savoir si votre eau est bel et bien dure?

    La présence et la concentration de calcaire dans votre eau sont déterminées par le chemin qu’elle parcourt avant d’entrer dans votre maison, selon la région et le type de sol qu’elle traverse. Pour les besoins de cet article, nous nous concentrerons plus particulièrement sur le calcaire mais le principe est le même pour la présence d’autres substances et contaminants (fer, manganèse, arsenic, micro organismes, etc.).

    Plus la teneur en calcaire est élevée, plus les traces seront importantes, et l’accumulation en “roche” est intensifiée en eau chaude ce qui entraîne une perte d’efficacité d’un appareil très énergivore comme le chauffe-eau. L’entartrage progressif réduit de plus le diamètre – jusqu’au blocage si aucune action n’est posée- des canalisations d’eau chaude. Ces facteurs entraînent invariablement des impacts importants sur la performance, la consommation d’énergie, la durée de vie et les coûts d’opération de vos électroménagers.

    Connaître la concentration de calcaire dans votre eau vous permettra de faire un choix éclairé quant à la méthode adéquate de traitement qui conviendra à votre foyer.

    Mais comment mesurer la dureté?

    Il existe des façons très simples pour savoir si votre eau est dure en utilisant des produits en vente libre à la quincaillerie ou dans votre centre de jardinage et équipements pour la piscine. Ces produits, sous formes de flacons de réactifs chimiques ou de bandelettes peuvent être utiles pour savoir si votre eau est dure et avoir une idée de l’ampleur du problème. Avec une bandelette par exemple, trempée dans un échantillon d’eau propre et qu’on laisse sécher pendant quelques minutes avant de la comparer à l’échelle de couleurs de l’emballage, vous pourrez déterminer si votre eau est douce, légèrement, moyennement ou très dure.

    Si vous choisissez d’utiliser un kit d’analyse plus précis, vous pouvez vous procurer des flacons avec des réactifs spécifiques et suivre les instructions sur l’emballage. Attention de ne pas mélanger l’ordre d’ajout des réactifs. Cela viendrait fausser les résultats.

    Afin de bien comprendre, nous avons demandé à l’un de nos conseillers en traitement d’eau de nous laisser prendre quelques photos durant un test de dureté.

    • Mesurer un échantillon de 10 ml d’eau propre dans un tube gradué. Notre tube d’échantillonnage contient exactement 10 ml lorsqu’il est plein. Nous le versons ensuite dans une fiole plus grande qui nous permettra d’ajouter les gouttes de produit réactif et de remuer pour voir la réaction.

      

    • Ajouter 3 gouttes de la solution tampon et remuer la fiole. Ceci établit la ligne de base de votre eau en ajustant le pH de l’eau à un niveau qui permettra de révéler la dureté à l’aide du réactif suivant.

    • Ajouter ensuite le réactif #2 et remuer la fiole. Ceci aura pour effet de colorer le calcaire préent dans l’eau et de le rendre visible à l’oeil nu. Deux gouttes suffiront à faire tourner votre échantillon au rose fushia.

     

    • Ajoutez enfin le dernier réactif à l’échantillon rouge et remuer la fiole, le tout tournera au bleu.  Si la première goutte ne provoque pas de changement de couleur, ajouter une goutte et remuer le tube à nouveau. Répéter jusqu’à ce que l’eau vire au bleu en comptant le nombre de gouttes nécessaires. Le nombre de gouttes ajouté pour obtenir le changement de couleur correspond au degré de dureté de votre eau (grains).

    Une autre façon toute simple de savoir si votre eau est dure est de faire le test de la mousse de savon. Plus il y a de calcaire dans votre eau, plus il sera difficile de faire mousser le savon. Nous avons d’ailleurs réalisé pour vous une démonstration du test du savon dans notre article Menez-vous la vie douce, du 8 septembre dernier, dans lequel nous parlions des effets néfastes de l’eau dure sur la peau.

    Consultez un spécialiste

    Mais pourquoi se compliquer la vie alors que l’on peut en tout temps, demander l’aide d’un spécialiste pour une évaluation de la qualité et de la dureté de votre eau, sans frais, sans engagement de votre part et surtout… sans tracas!? Contactez-nous dès aujourd’hui pour une consultation axée sur VOS besoins et des solutions adaptées à votre réalité en cliquant ici.