• Votre eau est-elle potable?: Les avis d’ébullition et de non consommation – PARTIE 1

    Votre eau est-elle potable?: Les avis d’ébullition et de non consommation – PARTIE 1

    Au Québec, en vertu du Règlement sur la qualité de l’eau potable, les gestionnaires d’installations de distribution d’eau potable – que ce soit pour une clientèle résidentielle (municipalité), dans des établissements institutionnels ou dans des stations touristiques – ont la responsabilité de diffuser des avis d’ébullition et de non-consommation de l’eau potable lorsque la qualité de cette eau ne répond plus aux normes gouvernementales.

    La mise à jour de ces avis se fait pendant les jours ouvrables, il est donc possible qu’un délai sépare la date de diffusion d’un avis et celle à laquelle cet avis est accessible dans le site Web du Ministère mais vous pouvez consulter ce site pour savoir si votre région ou votre municipalité est visée par l’in de ces avis en suivant ce lien.

    ATTENTION! Les avis préventifs diffusés lors de bris ou de travaux de réfection ne sont pas inclus dans cette liste, n’étant pas régis par le Règlement sur la qualité de l’eau potable. Même son de cloche pour les installations de distribution d’eau potable ouverts de façon saisonnière qui n’apparaîtront que durant la période d’ouverture de ceux-ci.

    Quand émet-on un avis?
    • Risque de contamination de l’eau potable (par des substances chimiques par exemple);
    • Utilisation comporte un risque pour la santé humaine;
    • Changement important ou imprévu de la couleur, de l’odeur ou du goût de l’eau potable dont on ne peut déterminer la cause.
    Quelle est la différence entre les deux?

    L’avis de non-consommation est une mesure préventive. Il signifie qu’un contaminant qui ne peut pas être éliminé par ébullition a été détecté dans l’eau. L’avis d’ébullition, lui, permet la consommation de l’eau après qu’elle ait été préalablement bouillie à gros bouillons pendant une période minimale de une minute pour neutraliser les micro organismes qui la contaminent.

    Alors quoi faire?

    Aucun risque à prendre. Si votre municipalité émet un avis d’ébullition ou de non-consommation de son eau “potable”, vous devriez cesser de la consommer immédiatement et vous conformer aux instructions données:

    • Utiliser uniquement de l’eau embouteillée ou provenant d’une autre source d’alimentation en eau reconnue comme potable pour boire, préparer les biberons, les aliments ou pour vous brosser les dents – à moins d’indication contraire.
    • Fournir de l’eau en bouteille ou provenant d’une source sécuritaire pour vos animaux de compagnie également.

    Ces instructions doivent être suivies jusqu’à ce que l’avis soit levé par les autorités compétentes.

    À moins d’une indication contraire dans l’avis, vous pouvez utiliser l’eau du robinet pour l’hygiène personnelle comme se laver les mains ou prendre un bain ou une douche, à condition de ne pas boire l’eau du bain ou des usages domestiques comme le lavage du linge ou de la vaisselle mais il peut arriver que des restrictions supplémentaires soient faites à ce sujet, selon le type de contaminant détecté et/ou sa concentration.

    Pour en apprendre plus sur le sujet, contactez votre spécialiste en traitement d’eau au 1-877-787-4232 et lisez la Partie 2 de cette série d’articles, la semaine prochaine!