• Votre eau est-elle potable?: Les avis d’ébullition et de non consommation – PARTIE 2

    Votre eau est-elle potable?: Les avis d’ébullition et de non consommation – PARTIE 2

    Quelles raisons justifient la publication d’un avis d’ébullition ou de non consommation?  Quelle est la différence entre ces deux types d’avis?  Quoi faire quand votre municipalité est visée par un avis d’ébullition? Nous avons discuté de ces questions la semaine dernière mais plusieurs, plus précises, sont toujours en suspension.  En voici quelques-unes:

    Quelle est l’utilité des avis d’ébullition?

    Ils visent avant tout à protéger la santé de la population puisque boire une eau contaminée par des micro organismes d’origine fécale peut entraîner des problèmes de santé, le plus souvent sous la forme de nausées, vomissements, diarrhées ou malaises abdominaux ou exacerber des conditions médicales préexistantes.

    En général, l’avis d’ébullition est diffusé par le responsable d’un réseau lorsque des bactéries indicatrices d’une contamination fécale dans l’eau potable sont détectées (Escherichia coli (E. coli) par exemple) lors des analyses bactériologiques mensuelles que doivent faire faire les responsables de réseaux de distribution alimentant plus de 20 personnes et dont la clientèle est résidentielle, institutionnelle ou touristique en vertu du Règlement sur la qualité de l’eau potable du gouvernement du Québec.

    Un avis d’ébullition peut aussi être diffusé à titre préventif s’il y a un risque de contamination de l’eau potable à la suite d’une filtration ou d’une désinfection inadéquate à la station de production d’eau potable, ou en raison de travaux de réparation sur des conduites d’aqueduc.

    Pourquoi faire bouillir l’eau?

    Lorsque l’eau est portée à ébullition pendant une période d’au moins une minute, tous les micro organismes qu’elle contient sont détruits, incluant E.coliCryptosporidium parvum et Giardia lamblia, et même les virus comme celui de l’hépatite A. Faire bouillir l’eau pendant au moins une minute demeure un moyen simple de désinfecter efficacement l’eau, surtout considérant que plusieurs micro organismes pathogènes survivent au froid, rendant l’option de congeler l’eau contaminée inutile pour la rendre potable.

    Comment et combien de temps la faire bouillir ?

    L’eau doit être portée à ébullition et maintenue à gros bouillons pendant une période d’une minute au moins pour s’assurer que tous les micro organismes sont détruits. Que vous utilisiez une bouilloire classique sur la cuisinière, une bouilloire électrique sans bouton d’arrêt automatique, une casserole, le four à micro-ondes… peu importe, tant que l’eau bout pendant une minute au moins.

    Il est inutile de faire bouillir l’eau plus longtemps puisque, dès l’atteinte de cette température, tous les micro organismes pouvant affecter la santé sont neutralisés. L’eau devrait ensuite être refroidie et entreposée dans un contenant propre et hermétique jusqu’à ce que l’on soit prêt à l’utiliser, dans une période de trois jours au réfrigérateur ou 24 heures à la température de la pièce.

    Est-ce que je peux continuer d’utiliser mon eau pour me laver?

    Comme nous l’avons mentionné la semaine dernière,  vous pouvez utiliser l’eau du robinet pour l’hygiène personnelle, à moins d’une indication contraire dans l’avis d’ébullition.

    Le lavage des mains peut se faire normalement, avec l’eau du robinet et du savon, en frottant toutes les surfaces des mains pendant au moins 20 secondes, puis en prenant bien soin de les assécher. Au lieu de l’eau, vous pouvez aussi utiliser un gel désinfectant contenant un minimum de 60 % d’alcool.

    L’eau du robinet peut être utilisée pour prendre un bain ou une douche, mais il faut éviter d’avaler de l’eau. Comme il est difficile de garantir qu’ils ne boiront pas d’eau et que leur résistance est moins grande que pour un adulte, les jeunes enfants et les nourrissons devraient être lavés à la débarbouillette durant une période visée par un avis d’ébullition ou de non consommation.

    La vaisselle peut être lavée de la manière habituelle avec du détergent. Il faut cependant s’assurer qu’elle soit bien sèche avant de l’utiliser. Si vous possédez un lave-vaisselle, l’utilisation du cycle le plus chaud assure la désinfection de l’eau.

    Le lavage des vêtements peut se faire normalement.

    Puis-je continuer de consommer mon eau si j’ai un système de traitement d’eau?

    Oui et non, tout dépend du type de système installé… à moins de disposer d’un traitement spécifiquement reconnu comme efficace contre les micro organismes pouvant affecter la santé, il faut s’assurer d’appliquer les mesures recommandées dans l’avis d’ébullition. Les procédés de traitement reconnus comme efficaces sont notamment ceux comportant un rayonnement ultraviolet ou un chlorateur. Si vous disposez d’un tel traitement, vous devez néanmoins vous assurer qu’il est bien entretenu et en bon état de fonctionnement.

    Les filtres au charbon et pichets filtrants pour leur part, ne permettent pas d’éliminer les micro organismes pouvant affecter la santé. Même si l’on possède un tel système, il faut donc s’assurer de faire bouillir l’eau.

    Pour en apprendre plus sur le sujet, contactez votre spécialiste en traitement d’eau au 1-877-787-4232 et lisez la Partie 3 de cette série d’articles, la semaine prochaine, alors que nous parlerons de façons de vous protéger en cas d’avis d’ébullition dans votre région!