• Votre eau est-elle potable?: Les avis d’ébullition et de non consommation – PARTIE 3

    Votre eau est-elle potable?: Les avis d’ébullition et de non consommation – PARTIE 3

    Nous avons terminé notre article, il y a deux semaines, en parlant des types de systèmes de traitement d’eau qui pourraient vous aider à protéger les membres de votre famille, particulièrement les plus fragiles comme les jeunes enfants, nourrissons et personnes âgées dont le système immunitaire pourrait être affaibli.

    Consommer de l’eau contaminée peut provoquer plusieurs symptômes différents, selon la nature des micro organismes : nausées, vomissements,  diarrhées et malaises abdominaux. Le plus souvent, les symptômes ou les malaises peuvent apparaître de 12 à 72 heures après l’ingestion. Il est aussi possible qu’une personne n’éprouve aucun symptôme, ce qui ne signifie pas que les bactéries de provenance fécale ne sont pas au travail dans son organisme. Il est donc extrêmement important de suivre les instructions de l’avis d’ébullition ou de non consommation de votre municipalité jusqu’à ce que celui-ci soit levé par les autorités compétentes.

    Mais… Si l’on dispose d’un système de traitement domestique de l’eau potable, peut-on continuer de consommer l’eau sans crainte?

    Règle générale, à moins de disposer d’un traitement spécifiquement reconnu comme efficace contre les microorganismes pouvant affecter la santé, il faut s’assurer d’appliquer les mesures recommandées dans l’avis d’ébullition. Les procédés de traitement reconnus comme efficaces sont notamment ceux comportant un rayonnement ultraviolet ou un chlorateur. Si vous disposez d’un tel traitement, vous devez néanmoins vous assurer qu’il est bien entretenu et en bon état de fonctionnement et en cas de doute, il faut vérifier auprès du fabricant.

    Pour leur part, les dispositifs de traitement domestique le plus souvent installés (par exemple, un adoucisseur ou un pichet filtrant) ne permettent pas d’éliminer les microorganismes pouvant affecter la santé. Même si l’on possède un tel système, il faut donc s’assurer de faire bouillir l’eau.

    Quelles mesures particulières devrait-on prendre lorsqu’un avis d’ébullition est levé?

    Une fois l’avis d’ébullition levé, certaines précautions devraient être prises avant de reprendre vos habitudes de consommation normales.

    • Faire couler l’eau de tous les robinets d’eau froide quelques minutes.
    • Faire de même pour les fontaines et abreuvoirs, s’il y a lieu;
    • Vider, laver et désinfecter les machines à glace;
    • Purger les robinets extérieurs;
    • Dans le cas d’un appareil de traitement de l’eau, contactez votre distributeur ou fabricant pour connaitre la procédure spécifique s’il y a lieu.
    Y a-t-il des mesures particulières à prendre dans un établissement qui prépare et sert des aliments?

    Oui, lorsqu’un avis d’ébullition est en vigueur, les personnes qui travaillent dans un établissement alimentaire, un restaurant par exemple, doivent s’assurer de ne pas utiliser l’eau sans l’avoir fait bouillir durant au moins une minute ou utiliser une source d’eau alternative sûre pour se laver les mains, nettoyer et préparer les aliments, mélanger les breuvages (du biberon au café en passant pas les jus et boissons gazeuses, etc.), pour préparer de la glace et pour nettoyer les équipements et les surfaces de travail.

    Voilà qui conclut pour l’instant notre série d’articles sur les avis d’ébullition et de non consommation. Pour toute question sur le sujet, n’hésitez surtout pas à nous contacter par téléphone, par courriel ou en passant nous voir dans l’une ou l’autre de nos succursales. Il nous fera toujours très grand plaisir de répondre à vos questions et à vous aider à découvrir une nouvelle vie, sans inquiétude au sujet de la potabilité variable de votre eau!